2EME PARTIE – Traduction du Qaçida « Fa Ilayka Yabna Muhammaddine Nâdânî » de Serigne Cheikh Tidiane Sy Al Maktoum

Voici la seconde partie de la traduction du Qacida « Fa Ilayka Yabna Muhammaddine Nâdânî » traduite par Cheikh Tidiane Fall de Saint-Louis . Poème conçu en Nûniyya par l’éminent homonyme d’Ahmad At Tijânî Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Maktoum, niché dans sa caverne de Relais (Fann Residence) d’où jaillissent des ondées de lumières inondant de bienfaits notre chère patrie, le Sénégal. Qu’Allah nous fasse bénéficier, à la fois, de l’agrément du concepteur de cette Ode aux parfums paradisiaques de même que de celui du destinataire.

 


فلربما قد  قلت  في عقلي  وفي  *  روحي فكيف  تجرئي  بهواني

44)- Cette confidence complicité tant qu’intellectuelle que spirituelle a aiguisé mon audace à vaincre toute idée frisant la débilité.

هذا معي  في  وحشتي  هذ ا معي  *  في  صحبتي  هذا  مع  الوجدان      

45)- Le voilà Ahmad Tijânî en ma compagnie, m’englobant et me couvant dans la conscience de son être.

ما ميزتي  إن  لم  يكن  في ميزتي  *  ما  يستظل  بوفره  الحدثان         

46)- Quel privilège pourrait être le mien dans ce duo si e n’est être source de quiétude dans l’infortune et l’adversité !

 والحق أنك  قد أتاك  مبشرا  *   خير  الورى  بالختم  والكتمان   

47)- En réalité, les deux grades de Sceau et de Pôle caché vous ont été octroyés par le meilleur de la Création ; et cela, dans la plus grande allégresse.

وهما الأساس لما ترى   من  نعمة  *  عمت  بساط  الأرض  بالفيضان

48)- Ces deux degrés de la hiérarchie mystique représentent la source des bienfaits visibles et exhaustifs provenant de son Flux ( Fayḍ).

 فامدد  يدا  منها  إلي  تفضلا  *   واردد  إليها  وجدا  بلا حسبان

49)- Dès lors, déverse sur moi une partie de ce Flux divin. Et par pure faveur, l’acte fut répété à souhait.

ما بال  مثلك  بالإباء  وقد غدا  *  يزهوا  بأدنى  جودك  الثقلان

50)- Dans votre sphère d’évolution, le refus d’octroi n’a pas droit d’être cité. Car, une infime parcelle de générosité avait enclenché l’extase des hommes et des jins.

فالدهر  دهرك  لا تقارب  سلطة  *  والفتح  فتحك  كفتي  ميزان

51)- L’époque est marquée de ton empreinte. Aucune autorité ne saurait rivaliser d’ardeur avec une puissance par Allah conférée. La victoire, perçue dans sa double dimension, semble élire domicile dans vos prairies.

فتقلبن في ما تشا وتصرفن  *  من عالم  الأرواح  والأبدان

52)- L’usage de ce privilège a été laissé à votre appréciation ; et cela, depuis la Métahistoire jusqu’à nos jours.

بل وزعن هذي الأجور تكرما  *   بين  الرجال  وعم  بالتجان

53)- Mieux, dans le cercle des élus, distribuer les privilèges du Fayḍ relève de votre compétence. Et la part du lion semble revenir à la Tijaniyya.

هذا رسول الله يوم نزوله  *  متقلدا  بالحق  والبرهان

54)- Voilà Ahmad At Tijânî qui donne l’image du Prophète Muḥammad (psl) le jour même de la révélation du Coran, transmettant le message véridique avec des preuves tangibles.

 متبسما فرحا بصف ملائك  *  بسطوا  إليك  أكفهم  بتفان

55)- Tout joyeux qu’il est, encadré par des rangées d’esprits angéliques déployant  leurs dispositions secrètes en toute loyauté.

يتلقنون صلاتك العظمى التي  *  ما بعدها  للجنس  من قربان

56)- Entonnant l’hymne de la Voie (Salâtal Fâtiḥi) dont la spécificité ne souffre d’aucune originalité.

والحور من بين النوافذ في الحمى  *   متفرجات  فيك  كالولدان                

57)-  Cette  vue  panoramique  enflamme  les houris qui, de leurs fenêtres et sous haute surveillance, s’extasient à l’image de la frange juvénile devant ce spectacle envoûtant.

وعليك برد قد كساك محمد  *  في الموقفين به وفي الإعلان

58)-  Ainsi, l’événement  eut  un  cachet  spécial sanctionné d’une part  par le couronnement  d’Ahmad  At Tijânî  d’un  manteau symbolisant les deux statures de la  Religion.

وبوجهك الصافي بوصف باهر  *  أم  الكتاب  بخطها  النوراني

59)-  D’autre part, par  la forte personnalité spirituelle du Fondateur de la Voie puisée  du  tréfonds de  la  source lumineuse de la Fâtiha.

يا سيدي يا سيدي يا سيدي  *   من لي بمثلك متعة الأجفان

60)-  Fort  de  ce panorama  et  de  l’apothéose  qui  en a découlé, je suis en droit de déclamer triplement en ces termes : Ô Maître spirituel ! Qui, à votre place comblerait le vide spirituel existentiel de l’homme.

من لي  بمثلك  للفؤاد  العاني       يا سيدي يا سيدي يا سيدي  *

61)- Ô Maître spirituel ! Qui, à votre place, fortifierait les cœurs fortement ébranlés.

يا سيدي يا سيدي يا سيدي  *   جازاك  ربك  عن بني  الأوطان          

62)-  Ô Maître spirituel !   Qu’Allah  se  substitue  à vous pour récompenser ceux qui arrivent à relayer convenablement votre mission.

ثم الصلاة على النبي وآله  *  من  ربه  في  ربه  الحنان

63)-  Que la paix et le salut provenant du Généreux Donateur et exhalant de parfums paradisiaques soient sur le Prophète Muḥammad (psl).

ما قال أحمد للتجاني منشدا   *   فإليك يا ابن  محمد  ناداني

64)-   C’est en ces termes qu’Ahmad At Tijânî Al Maktûm entonna : ″ Ô Ahmad, votre stature constitue l’attrait irrésistible qui m’a interpelé ″.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*